Mar 252016
 

Le 3ème du classement avec 5 défaites reçoit le 6ème avec 8 défaites.

Une première appréciation montre des adversaires au physique relativement imposant. Bon début des Collégiens avec un 0-2 prometteur mais suivi de 3 paniers faciles manqués ! Après 4’, l’équipe adverse prend le commandement : 9 – 2 . Les maux récurrents ressurgissent : pertes de balles, mauvaises passes, précipitation : 12 – 4 après 6’15”. Fort heureusement, de part et d’autre, un manque de réussite, ou de la maladresse, laisse le score évoluer lentement : 14 – 6 après 9’27” et 17 – 6 à la fin du 1er QT.

Le 2ème QT voit une certaine volonté de “bien faire” : de 22 – 10 après 3’, on arrive à 22 – 13 après 4’15”, moment choisi par le coach adverse pour faire rentrer ses deux grands gabarits, lesquels vont causer à nos Collégiens des difficultés au niveau des rebonds, tant offensifs que défensifs. Heureusement, cette double présence a été de courte durée; 24 – 13 après 7’15”. Un faute technique a donné lieu à un lancer-franc, malheureusement non réussi. Nos joueurs en veulent : 24 – 20, 26 – 20 à 1’15 du terme de ce QT. Puis 4 paniers faciles ratés ! La mi-temps se termine sur le score de 28 – 22. Que d’inconstance et/ou de naïveté dans notre équipe !

L’entame du 3ème QT montre un jeu vif qui permet aux Collégiens de remonter au score : 28 – 26 , puis 33 – 26 après 3’ suivis de multiples ratés, et malgré cela : 33 – 30. Et les ratés continuent de plus belle : on aurait dû mener au score depuis “belle lurette”! A 2” de la fin de ce QT , un panier dit “incroyable” d’un joueur adverse fixe le score à 43 – 32. Comment a-t-il pu shooter à son aise à 2” de la fin ? Mais qu’est-ce que nos joueurs ont dans la tête, on peut se le demander ! Telle fût la réflexion d’un(e) des rares supporters.

4ème QT : 45 – 39 . Une défense plus mobile embarrasse les adversaires. Dommage pour la finition en zone offensive. 49- 39 après 5’40”. Certains joueurs font preuve d’une nonchalance dont on se passerait bien ! Le final est décousu, l’un ou l’autre joueur allant de leur petit “solo” qui n’a strictement rien apporté ! Score final : 58 – 43. L’écart ne reflète pas ce match de faible facture, chacune des deux équipes pouvant revendiquer la victoire.

R.L.

print