Feb 142016
 

Nous rendions visite ce samedi à la très belle équipe du Royal basket Club de Waterloo, un team contre lequel nous avons fait match nul lors du premier tour de ce difficile championnat.

C’est dire si les espoirs étaient hauts de venir faire un résultat dans cette région connue du monde entier.

D’entrée de jeu, nos gars se mettent au travail et placent les premiers paniers par des actions rapides et bien pensées, le rêve deviendrait-il réalité ?

La réaction des Waterlootois ne se fait pas attendre et ils reprennent l’avantage par de redoutables tirs à distance que notre défense ne parvient pas à contrer, le quart-temps se terminant sur le score de 32 à 23.

Début du deuxième équilibré mais toujours cette précision diabolique à distance qui fait la différence, notre équipe se décourage quelque peu et a du mal à résister à la pression adverse. Rien à faire, l’adversaire est plus rapide, plus précis et il y a indiscutablement un niveau de différence qui fait que le repos est atteint sur le score de 59 à 38.

Les hostilités reprennent et on sent bien que le discours du coach à galvanisé les collégiens, seul un manque de réussite nous empêche de remonter au score alors qu’une insolente classe à distance permet à nos adversaires d’augmenter leur avantage et de clôturer cette période à 76 – 46.

Toujours le même constat dans la période finale, nous faisons égalité dans le jeu mais la détermination de l’adversaire dans la raquette fait la différence et nous perdons encore ce quart par un écart de dix points, ce qui nous amène au terme de cette rencontre à une défaite sur le score de 97 à 58.

Un second constat, nous ressentons une démotivation dans le chef de certains joueurs, un malaise même et il y aurait surement une réflexion à avoir avant que la saison ne se termine sur des malentendus car participer à un championnat régional se mérite de par un travail soutenu et une préparation adéquate et tant le coach que les jeunes y ont un rôle à jouer.

Marc Baute.

print