Dec 212015
 

DECEPTION !
Début très difficile face à cette équipe de Rochefort qui, sur papier, semblait à notre portée.
Excès de confiance après de remarquables prestations face à de fortes équipes ?
Les Rochefortois prennent l’avance par des attaques variées et bien pensées, le coach local fait tourner son banc afin de trouver la clé mais rien à faire devant cet adversaire survolté.
Saint-Louis atténue quelque peu le score en fin de quart qui se termine sur le score de 15 – 22.
Bonne reprise après la mise au point du coach et le score revient à parité après une minute de jeu. L’équipe semble ressucitée, le jeu s’équilibre après un temps mort du coach adverse, la partie reste agréable à suivre, les deux équipes se donnant à fond mais quelques exploits individuels permettent à Saint-Louis de prendre une petite avance qui s’accentue de manière régulière pour atteindre le repos sur le score de 44 à 31.
Après un repos bien mérité, les protagonistes remontent sur le terrain bien décidés à en découdre ; les défenses prennent le dessus et le score évolue peu, les arbitres interviennent à tour de bras, Rochefort reprend quelques points et sème le doute dans l’esprit des collégiens dépassés par les événements.
Le coach prend une mesure drastique en faisant monter tout son banc et cela nous vaut une fin de quart-temps épique avec un mano à mano acharné terminant la période sur le score de 57 – 51.
La partie reprend avec engagement de part et d’autre sans évolution notable du score si ce n’est une légère remontée de Rochefort à la 5° minute.
Après un temps mort de Saint-Louis, le jeu reprend pour le money-time, aussi haché, aussi décousu avec même quelques actions brutales des Rochefortois décidés à s’imposer, le score reste indécis,
68 – 68 à une minute de la fin.
Un temps mort du coach liégeois n’amène pas la réaction souhaitée, au contraire, Rochefort prend l’avantage dans une minute de feu et s’impose méritoirement sur le score de 68 à 75.
Que dire après une désillusion pareille si ce n’est qu’une remise en question de tous est indispensable.
Les vacances permettront certainement à chacun de se refaire une santé mentale et physique.
Marc Baute.

print