Nov 152015
 

La semaine passée, nos jeunes joueurs se sont défaits d’une équipe du REBOND NEUVILLOIS  66 – 42. Cette équipe était composée de jeunes joueurs aussi.

Ce samedi 14 novembre, ils ont rencontré une équipe recomposée d’anciens joueurs ayant évolués en R2 et P2 : la tâche s’annonçait difficile.

Le début du match fut fort partagé. Malgré de nombreuses pertes de balles, conjuguées à une certaine maladresse des adversaires, le score évoluait de 4 – 3 après 2’12”  à  13 – 19 à 3’ du terme pour se terminer à  18 – 23 à la fin du 1er quart-temps : pertes de balles, shoots trop rapides et oubli du repli défensif peuvent expliquer ce début de match.

Le 2 ème quart-temps voit les adversaires faire circuler le ballon de façon très rapide et intelligente : leur maturité fait plier notre équipe : 24 – 35 à 6’12” du terme, 33 – 42 à 2’30 et 37 – 53 à la mi-temps. Nos joueurs n’ont pas retenu les leçons des matchs antérieurs, à savoir qu’une circulation rapide du ballon vaut mieux que des dribbles qui ne produisent pas grand chose.

Le 3 ème quart-temps voit un “3 points”qui redonne du courage à nos joueurs. Malheureusement, ce ne fut que de courte durée. Nos joueurs semblent oublier qu’une rencontre se gagne d’abord EN DEFENSE. Après un shoot de l’adversaire, au moins UN joueur se doit d’assurer le repli défensif EN FIXANT le possesseur du ballon. Evolution du score : 41 – 60 puis 48 – 62 à 2’10” du terme, pour se terminer à 53 – 69 à la fin de ce quart-temps.

Le 4ème quart-temps voit un jeu d’entrée fort brouillon : 56 – 78 pour passer de 62 – 82 après 5’45” à 65 – 84 après 7’20”. La fin de ce quart a vu nos joueurs réaliser de belles choses qui ont fixé le score final à 72 – 86.

12 joueurs pour une équipe : tout le monde aime et aimerait jouer, de là la difficulté pour le coach de contenter tout le monde et de pouvoir mener l’équipe comme il le voudrait, à savoir en fonction de l’adversaire et de l’état de forme de ses joueurs. Il a pourtant essayé de multiples combinaisons qui n’ont pas pu malheureusement contrer un adversaire “bourré” d’expérience et d’une insolente adresse aux tirs au panier.

Comme déjà signalé antérieurement, surtout NE PAS SE DECOURAGER, continuer à apprendre et encourager ses partenaires.

print