Mar 212016
 

Accueil ce dimanche du prestigieux Spirou de Charleroi, leader incontesté de notre série contre qui nous avions réussi une très belle prestation au match aller.

Excellente première mi-temps avec toutefois un démarrage difficile au premier quart ou nos tirs ne rentraient pas alors que Charleroi bénéficiait d’un fort taux de réussite, quelques écrous resserrés et une défense jouant plus près des adversaires nous permettaient de revenir au score et même de prendre l’avantage au repos et ce à la grande stupéfaction du coach adverse, 33 – 28.

Les murs des vestiaires ont tremblé pendant le repos du côté carolo et c’est avec le couteau entre les dents que les hennuyers remontent sur le terrain.
La différence au classement se démontre et malgré le respect des consignes, les collégiens doivent s’incliner devant le talent adverse tout en démontrant une certaine force de caractère.
Défaite d’une vingtaine de points dont nos joueurs ne doivent pas rougir devant cet adversaire, futur champion de la série A.  47 – 68.

Merci à nos deux coachs occasionnels, Jean-Paul Lejeune et Jean-François Gilson, remplaçant Joseph Desutter parti à la tête de ses pupilles au prestigieux tournoi international de Pacé en Bretagne.
Feb 292016
 

6 – 0 après 2’30”, nos joueurs ont difficile de se placer devant cette équipe talentueuse et solide physiquement.

Nous résistons avec nos moyens, empêchons l’équipe adverse de développer son jeu et terminons ce premier quart sur le score honorable de 14 – 8.

Départ en force des Castors avec une belle réussite dans les tirs à distance, une technique que nous ne savons vraiment pas contrer. La machine brainoise se met en route et écrase notre équipe qui subit la loi du plus fort, nous noterons toutefois un manque flagrant de suivi de nos joueurs dans les rebonds offensifs.

Une très belle réaction dans les trois dernières minutes permet à nos joueurs de rester dans la course et d’atteindre le repos sur le score de 42 à 30.

Reprise endiablée des deux équipes avec un jeu rapide de part et d’autre mais une plus grande précision chez l’adversaire.

Rien à faire, nous subissons la loi du plus fort et notre carence offensive fait que nous atteignons la fin de la période avec un score de 68 – 36 au marquoir.

Le même canevas se reproduit dans l’ultime quart, un jeu rapide des deux équipes mais une finition supérieure de l’adversaire. Nous n’avions pas d’illusions en arrivant mais nous mesurons quand même le fossé qui nous sépare de certaines équipes.

Braine fait tourner son banc et nous permet ainsi d’équilibrer la fin de la partie et de clôturer ce match sur le score de 95 à 54.

Marc Baute.

Feb 222016
 

UNE SUPERBE VICTOIRE.

Nous nous rendions ce dimanche dans cette belle bourgade de Rochefort située à la limite des provinces de Liège, Namur et Luxembourg et réputée pour son excellente bière.
Nos joueurs attendaient cette rencontre avec impatience avec l’ambition de prendre une revanche chez cet adversaire qui était venu s’imposer sur nos terres récemment.

Beaucoup d’engagement dès l’entame de cette partie avec des attaques rapides des deux équipes mais un pauvre score de 6 à 2 après 5 minutes de jeu dont 4 lancers francs réussis par Rochefort, le reste de la période se poursuit sur le même canevas avec toutefois un chouia de réussite de l’adversaire pour atteindre la fin sur le score de 13 à 9.

Reprise du même tonneau dans le second quart, un jeu rapide mais décousu des deux équipes, cela met de l’ambiance mais ne produit pas du beau basket, le jeu s’équilibre, Saint-louis revient à deux points, puis un point puis enfin l’égalité, les fautes s’accumulent à Rochefort, nous menons enfin à 7’30” mais cela a été ardu, 24 à 25 au repos.
Belle réaction des nôtres.

Bonne reprise des collégiens et l’on sent que le jeu des Rochefortois devient agressif, les arbitres réagissent et sanctionnent les jeunes Namurois de deux techniques qui calment quelque peu leurs ardeurs. le jeu se durcit malgré tout et nos jeunes font front avec courage, le match reste engagé, les deux équipes se donnent réellement à fond, le score évolue lentement et tourne de la même manière à l’avantage des Liégeois, 39 – 44, la suite s’annonce crispante.

Dans le dernier quart, une bombe d’entrée améliore notre avantage, nous prenons une avance méritée et Rochefort semble perdu devant notre tactique et pour la première fois de cette saison, notre travail aidé un tout petit peu par dame chance nous permet de prouver des qualités connues mais laissées quelquefois au vestiaire.

Victoire cent fois méritée sur le score de 47 à 67: Bravo à tous, les sourires du coach et des jeunes faisaient plaisir à voir.

Marc Baute.
Feb 142016
 

Nous rendions visite ce samedi à la très belle équipe du Royal basket Club de Waterloo, un team contre lequel nous avons fait match nul lors du premier tour de ce difficile championnat.

C’est dire si les espoirs étaient hauts de venir faire un résultat dans cette région connue du monde entier.

D’entrée de jeu, nos gars se mettent au travail et placent les premiers paniers par des actions rapides et bien pensées, le rêve deviendrait-il réalité ?

La réaction des Waterlootois ne se fait pas attendre et ils reprennent l’avantage par de redoutables tirs à distance que notre défense ne parvient pas à contrer, le quart-temps se terminant sur le score de 32 à 23.

Début du deuxième équilibré mais toujours cette précision diabolique à distance qui fait la différence, notre équipe se décourage quelque peu et a du mal à résister à la pression adverse. Rien à faire, l’adversaire est plus rapide, plus précis et il y a indiscutablement un niveau de différence qui fait que le repos est atteint sur le score de 59 à 38.

Les hostilités reprennent et on sent bien que le discours du coach à galvanisé les collégiens, seul un manque de réussite nous empêche de remonter au score alors qu’une insolente classe à distance permet à nos adversaires d’augmenter leur avantage et de clôturer cette période à 76 – 46.

Toujours le même constat dans la période finale, nous faisons égalité dans le jeu mais la détermination de l’adversaire dans la raquette fait la différence et nous perdons encore ce quart par un écart de dix points, ce qui nous amène au terme de cette rencontre à une défaite sur le score de 97 à 58.

Un second constat, nous ressentons une démotivation dans le chef de certains joueurs, un malaise même et il y aurait surement une réflexion à avoir avant que la saison ne se termine sur des malentendus car participer à un championnat régional se mérite de par un travail soutenu et une préparation adéquate et tant le coach que les jeunes y ont un rôle à jouer.

Marc Baute.

Feb 102016
 
Collège Saint-Louis : 2 victoires, 3 joueurs absents (et excusés)
Canter Schaerbeek : 3 victoires
L’espoir de remporter cette confrontation est réel !

Problèmes récurrents en défense : perméabilité et rebonds défensifs presque inexistants.
En attaque : shoots manqués !
Il est 11 h 05 : nos joueurs dorment encore.
3 tentatives de shoots SANS TOUCHER L’ANNEAU !
8 – 12 après 8’ de jeu !
Le 1er QT se termine à 12 – 20 ! Où sont nos joueurs ?

Le 2ème QT voit toujours un rebond défensif plus que médiocre : où est ce fameux triangle défensif ? L’équipe, si on peut parler d’équipe, se “déglingue” : passes ratées, mauvaise finition. Evolution du score : 16 – 25 après 4’ puis 22 – 29 à 3’ de la fin de ce QT, la mi-temps se clôturant sur la marque de 26 – 31.

Le début de ce 3ème QT voit un jeu plus vif, mieux structuré : 32 – 36 et 38 – 38 après 5’ de jeu. On passe enfin devant : 41 – 38 ! Mais quelques petites erreurs… défensives et une stupide faute technique à un moment où le score est serré amène celui-ci à 41 –45. La précipitation fait que nos joueurs commettent des “marchés au départ” : 41 – 50 à 1’ du terme, celui-ci se terminant à 43 –50. “Pauvre coach” qui doit perdre son temps à répéter, répéter toujours la même chose. Comment voulez-vous qu’il fasse évoluer l’équipe si cette dernière ne parvient pas à assimiler des choses maintes et maintes fois déjà abordées !

4ème QT : que dire encore si ce n’est qu’en face, on a une équipe vive qui va sur TOUS les ballons. Evolution du score : 48 – 54 après 3’ puis 54 – 57 après 6’ , le score final étant de 61 – 66.

L’absence de 3 joueurs n’explique pas le comportement passif de nos joueurs. C’est le contraire qui aurait dû arriver ! Chaque joueur doit se remettre en question, encore faut-il le vouloir ! Espérons que le prochain match verra les Collégiens répondre aux attentes de ceux qui les suivent avec assiduité et passion !

R.L.
Jan 312016
 

SAINT-LOUIS : une victoire
LOYERS : trois victoires

L’espoir de pouvoir remporter cette rencontre était dans les cordes de nos jeunes joueurs.

Début de rencontre intense avec de nombreux “ratés” : 0 – 1 après 2’15”.
“Réveillez-vous”, dixit le coach, et il n’a pas tort “. Les départs sont bien trop souvent laborieux : 5 – 6 après 3’30”, 7 – 6 après 5’, le jeu reste confus. Quelques belles combinaisons font monter le score à 11 – 8 après 6’. En attaque, les consignes du coach ne sont pas souvent appliquées, il doit trop souvent fustiger ses joueurs : inadmissible pour des joueurs de Régionale. Il en est de même en défense ! La fin de ce QT se clos à 19 – 12. Pas de quoi pavoiser !

Le 2ème QT voit toujours cette difficulté d’application des consignes, pourtant maintes et maintes fois effectuées à l’entrainement. Malgré ce jeu insipide, les Collégiens portent le score à 25 – 16, puis 30 – 16.
Bien qu’il n’entre pas dans mes habitudes de citer un joueur, une mention spéciale est attribuée à Dany qui s’est très bien battu tant en attaque qu’en défense, tout en alimentant le marquoir ! Puis, le trou, 4’ sans marquer malgré de nombreuses possibilités ! La mi-temps se termine sur le score de 33 – 17.

Le début de ce 3ème QT voit un rebond défensif déplorable, ce dont profitent les adversaires pour revenir à 10 points (35 – 25). Ils reprennent confiance, mais les Collégiens se rebiffent : quelques bons shoots à distance amènent le score à 45 – 27 après 4’ de jeu. Ce QT se termine à 58 –38.

L’entame du 4ème QT peut être qualifiée de “bonne reprise” : 68 – 38, soit un 10 – 0 bien”tassé”. 70 – 44 à 6’ du terme. Le travail des pivots dos à l’anneau (maintes fois revu lors du dernier entrainement) commence tout doucement à payer : 80 – 46 à 1’15 du terme. Le match se termine sur le score de 87 – 48.

Enfin une victoire, longtemps attendue, bien qu’à plusieurs reprises, elle leur a échappé de justesse par manque de maturité.
Le coach a enfin pu savourer une partie de son travail assidu, bien utile, à savoir le jeu intérieur. Il est à noter aussi une nette amélioration dans le comportement de l’un ou l’autre joueur, ce qui a été bénéfique à toute l’équipe.
Aux joueurs, on pourrait leur dire qu’ils sont sur la “bonne voie”. Leur force résultera dans leur cohésion, de leur envie de jouer en équipe, de leur désir de vouloir marquer. Sur ce dernier point, et je le prends pour moi, je dirai qu’il ne peut y avoir la moindre hésitation quand la possibilité de shoot se présente. Un shoot bien pris, même manqué, ne sera pas critiqué.
……. Cependant, n’oubliez pas qu’un match se gagne d’abord en défense !

R.L.

Jan 242016
 

Cadets Régionaux  A : Point Chaud Sprimont – CSLB A.

D’entrée, Sprimont impose son jeu en plantant deux tirs à 3 points mais cela n’éveille absolument pas nos joueurs qui se croient toujours à l’échauffement, un temps mort est alors demandé afin de recadrer l’équipe mais rien à faire et il faut attendre 4′ 20″” de jeu pour marquer nos premiers points.

Le spectre de la poursuite inutile se précise, 18 – 4 à la 7° minute, quelques beaux mouvements des nôtres atténuent quelque peu cette punition et la fin de la première période est atteinte sur le score de 20 – 14.

Début du second quart équilibré avec des attaques de part et d’autre puis Sprimont se détache grâce à une belle réussite aux shoots couplée à une imprécision des nôtres, 42 – 25 à la mi-temps, la messe semble dite.

Reprise décidée des deux équipes mais grâce à un jeu plus précis, Sprimont  accentue son avance, toutefois, une belle fin de période de Saint-Louis lui permet de remporter cette période et d’entrevoir un espoir pour le gain du match. 57 – 45

Beau début des collégiens dans cette ultime période et un score ramené à 7 points après 1’30’, l’espoir revient …. De courte durée car l’équipe des carriers change ses batteries et reprend  l’avantage en dominant nettement la fin du match. 75 – 56, le score est sans appel.

De nouveau, le même constat, un début de match catastrophique, des joueurs jouant la peur au ventre en ratant l’immanquable puis une poursuite vaine alors que l’on prouve par moment être capable de rivaliser avec les meilleurs.
Allez les gars! le basket est avant tout un jeu mais un jeu intelligent ou il faut être concentré dès le début de la partie.

Marc Baute

Dec 212015
 

DECEPTION !
Début très difficile face à cette équipe de Rochefort qui, sur papier, semblait à notre portée.
Excès de confiance après de remarquables prestations face à de fortes équipes ?
Les Rochefortois prennent l’avance par des attaques variées et bien pensées, le coach local fait tourner son banc afin de trouver la clé mais rien à faire devant cet adversaire survolté.
Saint-Louis atténue quelque peu le score en fin de quart qui se termine sur le score de 15 – 22.
Bonne reprise après la mise au point du coach et le score revient à parité après une minute de jeu. L’équipe semble ressucitée, le jeu s’équilibre après un temps mort du coach adverse, la partie reste agréable à suivre, les deux équipes se donnant à fond mais quelques exploits individuels permettent à Saint-Louis de prendre une petite avance qui s’accentue de manière régulière pour atteindre le repos sur le score de 44 à 31.
Après un repos bien mérité, les protagonistes remontent sur le terrain bien décidés à en découdre ; les défenses prennent le dessus et le score évolue peu, les arbitres interviennent à tour de bras, Rochefort reprend quelques points et sème le doute dans l’esprit des collégiens dépassés par les événements.
Le coach prend une mesure drastique en faisant monter tout son banc et cela nous vaut une fin de quart-temps épique avec un mano à mano acharné terminant la période sur le score de 57 – 51.
La partie reprend avec engagement de part et d’autre sans évolution notable du score si ce n’est une légère remontée de Rochefort à la 5° minute.
Après un temps mort de Saint-Louis, le jeu reprend pour le money-time, aussi haché, aussi décousu avec même quelques actions brutales des Rochefortois décidés à s’imposer, le score reste indécis,
68 – 68 à une minute de la fin.
Un temps mort du coach liégeois n’amène pas la réaction souhaitée, au contraire, Rochefort prend l’avantage dans une minute de feu et s’impose méritoirement sur le score de 68 à 75.
Que dire après une désillusion pareille si ce n’est qu’une remise en question de tous est indispensable.
Les vacances permettront certainement à chacun de se refaire une santé mentale et physique.
Marc Baute.

Dec 202015
 

Première rencontre d’un difficile week-end pour notre vaillante équipe de cadets régionaux qui rencontrait au Hall polyvalent de Marchienne au Pont une des meilleures équipes de la série.

Le match débute avec des collégiens concentrés et appliqués sur les systèmes mis en place, les défenses sont maîtres du jeu et le score évolue difficilement, les équipes se neutralisent de manière équitable mais au dernier moment du quart-temps,  une bombe de Marchienne fait la différence et fixe le score à 14 – 9.

Bonne reprise des nôtres mais une insolente réussite aux trois points permet aux carolos de mener à la marque, le match s’équilibre et quelques belles actions de part et d’autre rendent la rencontre attrayante au grand plaisir des supporters des deux camps.

Sur la fin du quart, cette incontestable qualité à distance permet à Marchienne de s’envoler et de fixer le score à 46 -29 au repos.

Bon début des nôtres dans la seconde partie avec plus d’agressivité en défense, nos joueurs font jeu égal dans la lutte mais restent impuissants dans la redoutable efficacité à distance de l’adversaire et c’est surtout là que la différence se fait . 64 – 43 à la fin du quart.

Toujours un bon début en dernière période, preuve que les consignes sont écoutées, le jeu est toujours partagé et seul un fifrelin de réussite donne l’avantage aux Hennuyers.

Nos jeunes se battent jusqu’au bout, leur courage fait plaisir à voir et sortent incontestablement grandis de cette défaite sur le score forcé de 92 à 61.

Encore une défaite me direz-vous, certes mais sur papier car sur le terrain, les progrès sont indéniables et nous noterons aussi que tous les joueurs ont eu un temps de jeu honorable, ce qui est assez rare à ce niveau régional mais traduit très bien le désir de formation du coach.

Marc Baute

Dec 062015
 

UNE DEFAITE QUI VAUT UNE VICTOIRE ;

6 joueurs dont un malade et un blessé, deux cadets et quatre minimes, telle était la composition de notre équipe qui rencontrait ce samedi dans le magnifique Hall Sportif de Jumet, le leader invaincu de notre série, actuel demi-finaliste de la coupe AWBB, le talentueux Spirou de Charleroi.

Motivés comme jamais, nos joueurs entament la partie avec une détermination  rarement vue cette saison et bousculent les Hennuyers avec une tactique bien comprise doublée d’une précision diabolique, ce quart-temps se passe comme dans un rêve et se termine avec un avantage de cinq points pour les nôtres: 15 – 20.

La deuxième période redémarre avec des collégiens motivés qui se battent sur chaque balle, le jeu s’équilibre, les consignes sont bien respectées, Charleroi refait son retard pas à pas mais les nôtres résistent avec un courage exemplaire et reprennent même l’avantage pour atteindre le repos avec dix points d’avance: 26 – 36.

La partie reprend avec des spirous sévèrement sermonés pendant le repos et qui reprennent neuf points en cent-vingt secondes, Joseph Desutter prend un temps mort et replace ses jeunes joueurs.

Charleroi poursuit sa remontée et se détache, montrant par là qu’il n’est pas leader pour rien, la fatigue se fait sentir, le spectre des fautes apparaît mais nos joueurs font front avec un courage qui stupéfie les supporters adverses: 63 – 45 au terme de cette période qui a vu nos adversaires marquer plus de point que lors des deux précédentes.

Galvanisés par leur coach, les Carolos poursuivent leur siège, nos joueurs résistent tant et plus, maintiennent l’écart et mieux encore le réduisent par de rapides contres mais l’avantage restera au leader qui fixera cette partie sur le score final de 82 à 62.

En résumé, nous pouvons dire que des joueurs motivés, jouant l’un pour l’autre et respectant les consignes du coach peuvent renverser des montagnes et démontrer un esprit sportif qui force l’admiration..

Je n’ai pas pour habitude de citer ces noms mais je voudrais dire bravo et merci à Nicolas, Romain, Dany, Emeric, Tom, le valeureux Tom qui victime d’une dysentrie depuis une semaine avait quand même tenu à honorer sa sélection et Sacha qui, le matin même se faisait poser un tape spécial à la cheville.

On ne peut pas oublier non plus le coach, Joseph Desutter, qui ne s’est jamais laissé abattre par les désistements successifs et qui a su élaborer une stratégie mettant à mal le talent adverse.

Marc Baute.
Nov 152015
 

Nous recevions ce dimanche, l’équipe de Quaregnon, classée devant nous tout en comptant  trois matchs joués en plus.

Début de match à l’avantage des nôtres avec une belle réussite au niveau des lancers à trois points, Quaregnon équilibre les échanges et profite d’un laxisme en défense pour revenir au score.

Un coup de gueule du coach, Joseph Desutter, rétablit la situation et Saint-Louis reprend l’avantage. Un beau mano à mano s’engage avec de belles réussite conjuguées avec d’incompréhensibles ratés et le premier quart temps se termine sur le score de 21 à 18 en faveur des locaux.

Début tonitruant des Collégiens à l’entame de la reprise puis le match s’équilibre de nouveau entre deux équipes non dénuées de qualités mais penchant par moment d’une certaine constance dans l’exécution des phases.

Une supériorité légère mais régulière des nôtres avec une réussite maximale aux lancers francs nous emmènent à la mi-temps sur le score logique de 42 à 21.

Reprise du match avec un acharnement et une saine agressivité des deux équipes dans un chassé-croisé tenant les spectateurs en haleine.

Quelques beaux lancers à trois points nous permettent de creuser un écart progressif et de maintenir notre adversaire à distance respectable pour terminer la troisième période à 60 – 43.

Quaregnon reprend à fond et réduit spectaculairement l’écart, nos joueurs paniquent quelque peu et le spectre des cinq fautes plane sur la tête de trois de nos joueurs, un temps mort est demandé afin de remettre les pendules à l’heure et le match se poursuit de manière acharnée. Les fautes pleuvent et l’on sent que le match peut basculer d’un côté comme de l’autre, la nervosité s’installe, les arbitres tempérant intelligemment le jeu et la partie se poursuit avec le même esprit combatif dans un bel esprit sportif.

Belle victoire d’équipe sur le score de 76 à 60, la première mais elle en appellera d’autres si les joueurs s’appliquent et s’efforcent d’augmenter la vitesse de jeu dans les systèmes.

A noter, notre incroyable réussite au lancers francs et ça, c’est la récompense d’un travail de tous les jours.

Marc Baute

Oct 262015
 

Gros client ce dimanche à La Villette, la très bonne équipe de Castors Braine, grand favori de notre série.

Nos joueurs étaient un peu stressés de recevoir ce ténor et le démarrage du premier quart-temps a été laborieux, la rapidité des Brainois surprend nos jeunes en manque total de réussite en dessous de l’anneau . Castors Braine semblait parti pour un cavalier seul mais un changement judicieux atténuera quelque peu le score du premier quart-temps à 5 contre 18.

Remontant sur le terrain avec le couteau entre les dents, les collégiens refirent progressivement leur retard et remportèrent le second quart par 27 à 15 pour arriver à la mi-temps à  32 – 33.

Certainement le plus beau quart depuis le début du championnat.

Durement sermonnés au repos, les Brabançons enclenchèrent le turbo et firent un 13 à 0 en quatre minutes, le cauchemar recommençait mais nos joueurs se rebiffèrent et équilibrèrent quelque peu les échanges pour empêcher que le score ne prenne des allures catastrophiques. 43 à 54 à la fin du troisième quart.

Le début de la dernière période fût fort équilibré mais une meilleure précision des castors obligèrent les gars de Joseph Desutter à courir après le score et laissèrent ainsi le champ libre à de rapides contre-attaques des adversaires du jour.

Score final 61 – 77 mais de belles promesses pour les jours à venir, il est certain que notre équipe progresse en expérience et semble de mieux en mieux se connaitre.

Courage, les gars, les victoires vont arriver et les difficultés actuelles vous rendront plus fort dans l’avenir, vous avez démontré cet après-midi de belles qualités et vous verrez que votre travail finira par payer.

Oct 112015
 

La venue des Brabançons était appréhendée par nos jeunes espoirs car cette équipe présentait une belle fiche de résultat en ayant la particularité de n’avoir joué que des rencontres en déplacement.
Le début du premier quart justifiait ces craintes en voyant les Waterlootois prendre nos jeunes à la gorge au point d’avoir un moment une dizaine de points d’avance.
Un temps-mort bien approprié remit de l’ordre dans les esprits et une belle réaction des collégiens leur permit de recoller au score pour finir cette période sur le score de 21 – 23.
Poursuivant sur sa lancée, notre équipe domina Waterloo et malgré quelques ratés incompréhensibles emporta ce quart et atteignit le repos avec, au marquoir, un score de 40 à 34.
La seconde partie de la rencontre fût assez équilibrée dans la plupart des phases mais nous noterons quand même une bonne défense de nos joueurs face aux costauds de Waterloo mais aussi un grand déchet en phase de finition, ce qui permit à l’adversaire de refaire une partie de son retard et de remettre pratiquement les équipes à égalité à la fin du troisième quart : 50 à 49.
La dernière période fût épique et passionnante avec deux équipes se livrant à fond et alternant réussites et ratés au point que la dernière phase du match à quelques secondes du terme permit à Waterloo de réussir un magnifique trois points afin d’obtenir une égalité parfaite de 68 – 68.
Une constatation s’impose, notre équipe est jeune, encore trop naïve mais en progrès et les résultats positifs vont finir par tomber, récompensant ainsi les efforts de Joseph Desutter.
Une totale implication de chacun dès la première seconde du match nous épargnerait de devoir courir après un score tout en nous permettant de mieux gérer nos efforts.

Marc Baute

Sep 272015
 

Nouvelle et seconde défaite pour notre jeune équipe de cadets régionaux devant un rival plus mature et physiquement plus costaud.

Sprimont prend d’entrée le match en mains et nos joueurs sont souvent en retard sur les actions de l’équipe adverse, ce qui provoque malheureusement des fautes
dommageables sur le plan de la cohésion.
Notre équipe maintient toutefois la tête hors de l’eau grâce à quelques réalisations à 3 points venant de la distribution et le repos est atteint sur le score de 28 – 40.
Nos favoris remontent sur le terrain avec une volonté qui fait plaisir à voir  et tiennent tête à Sprimont en emportant même le 3° quart par un écart minimal.
Las, l’ultime période est de nouveau à l’avantage de l’adversaire qui gère parfaitement son avance initiale en mettant à profit sa plus grande expérience.
Score final: 64 – 81
Nos joueurs doivent être conscients qu’il est toujours préjudiciable de courir après un score et que le temps perdu engendre une nervosité néfaste à une bonne cohésion d’équipe.
Courage, les gars, ce n’est qu’un début, vous avez un entraîneur de qualité et il vous mènera vers le succès quand vous vous connaîtrez mieux.
Marc Baute
Sep 202015
 

Notre jeune équipe de cadets régionaux renforcée par trois minimes livrait ce jour sa toute première rencontre de la saison tant en championnat qu’en match amical.

Nos jeunes se cherchaient encore sur le terrain que notre adversaire faisait preuve de décision et d’automatisme pour se détacher largement à la fin du second quart-temps sur le score de 43 à 27.

Fermement recadrés par le coach, Joseph Desutter, les pensionnaires de Saint-Louis reprenaient la partie avec entrain et décision et bousculaient leurs adversaires en emportant le troisième quart-temps par un écart de 10 points,cet écart aurait pu être plus conséquent si un manque de réussite ne s’était pas ligué avec une certaine imprécision.

Le quatrième quart redémarrait sur les chapeaux de roues et notre équipe revenait à 4 points, tous les espoirs étaient permis mais l’adversaire jouait aussi et profitait avec brio de la sortie de quatre de nos joueurs pour 5 fautes pour se détacher en fin de  match et clôturer cette rencontre sur le score un peu forcé de 67 à 53.

En résumé, prestation moyenne de nos joueurs face à une équipe qui était à prendre mais qui reste invaincue en deux matchs.

Marc Baute